Avalon de Kenji Kawai

Compositeur prolifique de musiques de film au Japon, Kenji Kawai est peu connu en France. Sa musique, sans assurément être aussi plaisante que celle de Joe Hisaishi, s’écoute idéalement à l’heure de la relaxation. Son identité fragmentée, mi new-age, mi opéra, peut prêter à sourire : des nappes de brumes synthétiques, des bois clair obscur schubertiens mais aussi des trouées vocales dérivées des Chants Profanes de Carm Orff y inscrivent des perspectives colorées et des matières ambre et glaise plus bruckneriennes.

C’est cette synthèse dynamique qui permet à l’auteur de la BOF de “Ghost in the Shell” d’ouvrir les portes d’un futur encore non avéré, de susciter dans la structure l’apparition de mélodies de timbres éthérés, de creuser des contrastes actifs. Pour mettre en oeuvre cette dynamique efficace bien qu’un peu répétitive, Kawai s’appuie sur un phrasé souple, qui respire la simplicité, et, une utilisation contrastée des tempi.
Un album indispensable qui démontre encore la richesse d’inspiration des artistes du pays du soleil levant.

Éditeur : Delabel

Pays : Divers

Christophe Lemaire