Animatrix de Andy Jones, Mahiro Maeda, Shinichiro Watanabe, Yoshiaki Kawajiri, Takeshi Koike,

A moins de vivre sur une île déserte avec pour seuls compagnons poissons et cocotiers, vous avez obligatoirement vécu la déferlante MATRIX. Outre les trois films (The Matrix, The Matrix : Revolution, The Matrix : Reloaded) cette saga inclut un jeu vidéo (Enter the Matrix), et, point d’orgue de cette énorme machine, une œuvre d’animation grandiose, ANIMATRIX. Projet ambitieux complétant la trilogie… Sous la houlette des frères Wachowski, Animatrix réunit autour de 9 “segments” assez courts (10 mn en moyenne) la crème des créateurs asiatiques d’animation (principalement japonais). Ceux-ci s’en donnent à cœur joie et nous livrent leurs visions et interprétations personnelles de cet univers incroyablement riche qu’est la Matrice.

Les segments s’enchaînent de la manière suivante :
1) “Final Flight of the Osiris”, réalisé par Andy Jones (Final Fantasy). Comme son nom l’indique, il met en scène la dernière mission du vaisseau Osiris.
2 & 3) “The 2nd renaissance, part 1 & 2”, réalisé par Mahiro Maeda (Blue Submarine 6). Là, il est question de la genèse de la Matrice, de l’émergence de Sion et de la guerre hommes-machines. Ces deux segments donnent des informations clefs pour la compréhension de l’univers de Matrix.
4) “Kid’s Story”, réalisé par Shinichiro Watanabe (Cowboy Bebop, Macross +). L’histoire du Kid et de ses origines, ce personnage occupant une place importante dans The Matrix : Revolution. Ce segment est scénarisé entièrement par les frères Wachowsky.
5) “Program”, réalisé par Yoshiaki Kawajiri (Ninja Scroll, La cité interdite). Un extraordinaire duel virtuel.
6) “World record”, réalisé par Takeshi Koike et scénarisé par Yoshiaki Kawajiri (Vampire Hunter D, Ninja Scroll). Un sportif de haut niveau, Dan, établit un nouveau record mondial du 100 m. Mais, il va se transcender en franchissant la Matrice.
7) “Beyond”, réalisé par Koji Morimoto (Akira, Memories). Dans un coin d’une petite banlieue, un bug survient, altérant la Matrice… .
8) “Detective Story”, réalisé par Shinichiro Watanabe. Ash, détective privé, tente contre un gros cachet de retrouver Trinity, hacker légendaire et insaisissable. D’autres ont essayé avant lui, mais n’ont jamais pu le raconter.
9) “Matriculated”, réalisé par Peter Chung (Alexander, Aeon Flux). Des rebelles capturent un robot et le projettent dans une matrice qu’ils ont eux-mêmes créée pour s’en faire un allié. Mais le robot a trop faim d’humanité … .

Les segments les plus importants, scénaristiquement parlant, sont les deux parties de “The 2nd renaissance”, “Kid’s Story” et “Matriculated” (à noter pour ce dernier un scénario ambitieux et long : 15 mn). Les plus impressionnants, sur le plan visuel, sont : “Final Flight of the Osiris”, pour la maîtrise sans faille du SFX de Andy Jones, “Detective Story” pour son ambiance film noir et “Program” qui, malgré une durée réduite (7 mn), fait office de bande-annonce.
Au final, 3 ans de travail auront été nécessaires pour accoucher de ce projet grandiose. Accompagnée d’une Bande originale, collant parfaitement à l’ambiance électronico-futuriste de l’univers de la Matrice, “Animatrix” est une réussite qualitative et commerciale qui, espérons-le, rendra possible l’émergence d’autres projets de ce type.
A noter la très grande qualité de ce DVD, images superbes, son 5.1 parfaitement défini et de nombreux bonus :
– commentaires audio par les réalisateurs de The second Renaissance part 1 & 2, Program et World Record.
– “The history and culture of anime”, un documentaire de 22 mn sur l’histoire de l’animation japonaise commenté par différents professionnels ayant travaillé sur Animatrix.
– Des bios des membres du staff technique.
– Des Making of des différents segments, intéressants pour découvrir la genèse des différentes narrations de Animatrix.
– Une présentation du jeu Enter The Matrix.

Éditeur : Warner Home Video

Pays : Divers

Romain Bellon