Utena

La parité des héros de mangas existe, mais faut-il encore la reconnaître !
Je suis très déçue de voir que le shojo (manga pour fille) est toujours aussi méprisé. Lors de notre dernière soirée 100% manga, Utena est loin d’avoir convaincu tout le monde sur le shojo. Pourquoi les rêves de petites filles font-ils hurler de rire les garçons ? Est-ce que nous on se roule par terre quand les héros, toujours plus forts, se battent dans tous les sens ?
Le shojo est mignon, tendre, et souvent très bien dessiné… il n’est certainement pas ridicule. L’héroïne y est souvent forte et déterminée… c’est une combattante, une sorte de super woman mais qui reste “fille” par ces petits défauts. Le shojo est aussi “révolutionnaire” : pour une fois ce n’est pas l’homme qui sauve sa princesse, mais la princesse qui sauve son prince. C’est normal que ça fasse rêver les filles. Est-ce que ça inquiéterait les garçons qu’une fille se défende et les sauve ? En tout cas Utena, est un bon shojo, avec toutes les caractéristiques du genre. Essayez-le, suis sur que ça en convertira certains !

Éditeur : Dynamic Visions

Pays : Japon

Emmanuelle Jay