STILL WALKING (ARUITEMO ARUITEMO) de Hirokazu Kore-Eda

Pour célébrer le 15ème anniversaire de la mort du fils aîné, une famille se réunit dans la maison parentale. Si la fille, Chinami, est venue sans problème avec son mari et ses deux enfants, c’est avec une certaine réticence que le cadet, Ryota, a fait le déplacement : il ne veut pas que l’on sache qu’il n’a pas de travail fixe et redoute de présenter sa femme, une veuve mère d’un fils de dix ans. Si les premières approches se passent relativement bien, les remarques et les critiques arrivent assez vite …
Still Walking, c’est d’abord une journée presque ordinaire d’une famille japonaise. Mais l’essentiel se trouve dans les détails : un plan sur un objet, un non-dit, un regard détourné, une phrase anodine… autant de petites choses qui contribuent à créer une atmosphère simple, drôle mais aussi et surtout très sensible. Les personnages ont beaucoup à se dire mais pour se comprendre ne serait-ce qu’un peu, il leur faudra fournir de multiples efforts. C’est un superbe film sur la famille, sincère et émouvant, où les défauts de chacun ne sont pas éludés.

Le réalisateur, Hirokazu Kore-Eda, a mis beaucoup de lui-même dans cette œuvre, comme il le dit dans le making-of présent en bonus. Cela ne fait que rendre ce film plus touchant encore, par les multiples messages qu’il comporte, et même simplement par l’histoire qui sonne très vraie.

Éditeur : Pyramide Vidéo / TF1 Vidéo

Pays : Japon

Fabrice Docher