NOBLE NEW WORLD AVENTURES volume 2 de Zashu, nini, Mo, d’après l’oeuvre d’Hifumi Shobo

  Alors que Caïn a 10 ans, le voici en route avec toute sa famille vers la capitale. Sa grande sœur Rayn va en effet entrer à l’académie royale et il a été décidé que tous l’accompagneraient pour éviter qu’ils soient séparés. En chemin Caïn détecte un groupe de soldats en difficulté contre des monstres. N’écoutant que son courage, il se précipite à l’attaque et parvient sans trop de difficulté, du fait de sa puissance hors du commun, à éliminer la menace. Alors que son père arrive sur les lieux, celui-ci se rend compte que les soldats protégeaient un carrosse. De plus ses occupants ne sont autres que la 2ème fille du Duc de Santana et surtout la 3ème fille du Roi d’Esfort ! Impressionnées par les capacités de Caïn, les 2 jeunes filles décident de ne plus le lâcher. Ils arrivent ainsi tous ensemble à la capitale où notre héros est immédiatement demandé par le Roi. Ce dernier, pour le récompenser de ses exploits, lui offre un titre de Baron, une demeure, une forte récompense… ainsi que la main des 2 personnes qu’il a sauvé ! Sa vie prend ainsi un tournant très inattendu…

  Les aventures du Caïn commencent enfin… mais pas celles à lesquelles nous pourrions nous attendre. Nous avons bien un combat au début du tome, avec une situation de crise impliquant un grand nombre de monstres. Cependant avec ses capacités, notre jeune héros règle le problème en un clin d’œil, en se payant le luxe de soigner tout le monde ensuite. Non ses premières vraies aventures, c’est en tant que noble qu’il va les vivre. Fils d’une famille relativement influente, il va devoir composer avec l’étiquette, les tentatives de rapprochement en vue d’un mariage, les différents groupes d’influence, les susceptibilités, etc. Il y a également les interactions directes avec le roi, comme il est maintenant « fiancé » d’office à sa 3ème fille Telestia, ainsi qu’à la 2ème fille du duc de Santana, Silk. Et comme les réactions et les paroles de Caïn sont influencées par ce qu’il était avant de se réincarner, il en fait toujours trop ; les pères respectifs de ses « promises » sont ainsi tout le temps sur son dos.

Les « vraies » aventures ne sont donc toujours pas là mais ce volume n’en reste pas moins intéressant par sa description de ce monde, notamment de son aristocratie et de son fonctionnement. Les personnages sont bien construits (malgré des « méchants » un peu caricaturaux) et le rythme est agréable ; le graphisme n’est pas très original mais il reste fin et beau. Non, même si nous n’avons pas encore « l’action » promise au 1er tome, il se passe suffisamment de choses pour que nous ne nous ennuyions pas. Et Caïn a tout de même débuté la mission confiée par les Dieux, avec une 1ère idée pour divertir le monde dans lequel il vit maintenant. Cette série confirme son statut de titre un peu atypique dans le style des Isekai et c’est d’autant mieux pour nous. C’est une bonne surprise éditée par Komikku.

Fabrice Docher

NOBLE NEW WORLD AVENTURES (TENSEI-KIZOKU NO ISEKAIBOUKENROKU) Volume 2 de Zashu, nini, Mo, d’après l’oeuvre d’Hifumi Shobo (2019)

Fantasy / tranches de vie / fantastique, Japon, Komikku éditions, novembre 2019, 178 pages, 7.99 euros