LE JAPON, L’EMPEREUR ET L’ARMÉE de Kenichi Watanabe

Quel rôle pour l’empereur dans le Japon du XXe siècle? Comment les États-Unis maintinrent-ils cette nation sous perfusion au lendemain de la guerre ? Ce qui fascine dans les langues et les cultures étrangères ce ne sont pas tant les similarités ou les transpositions à l’identique mais les particularités, les idiomes et autres contradictions. On parle souvent du Japon comme d’une terre de contrastes pour ne pas dire de contradictions pour notre esprit (trop?) cartésien. Toucher du doigt le paradoxe d’une psyché c’est peut être se rapprocher de ce qui la rend si précieuse, attachante et autorise l’empathie, la compréhension voire l’assimilation.

Le documentaire proposé par Arte Editions revient sur la place centrale d’un paradoxe dans la constitution Japonaise de 1947: le lien entre l’article premier qui sauvegarde la place de l’Empereur (à l’origine, le chef des armées) et l’article neuf qui fait renoncer le Japon au droit d’agression. Partant de ce constat et n’hésitant pas à dispenser des cours de rattrapage, ce documentaire multiplie les points de vue et nous plonge dans la géopolitique du Japon d’après-guerre.
Si la méthodologie et les sources peuvent paraître simplistes et ne pas satisfaire les puristes, elles permettent une première approche ludique et suscitent un intérêt certain. L’émission Le dessous des cartes, consacrée au Japon, est un bonus particulièrement appréciable pour résumer en 20 minutes la chronologie du Japon.

Éditeur : Arte Editions

Pays : France

Rémy Ratanat