Last Hero Inuyashiki – Hiroya Oku

Ichiro Inuyashiki est un père de famille de 58 ans, vieux avant l’âge. Mal aimé et méprisé par ses proches, il mène une existence solitaire tout en tentant de se rapprocher de sa femme et de ses enfants. Simple employé de bureau, il ne trouve de réconfort qu’auprès de sa chienne Hanako. Pour finir, il apprend qu’il ne lui reste que trois mois à vivre car il est atteint d’un cancer à un stade trop avancé pour être soigné. Au cours d’une de ses nuits d’errance dans un parc, une lumière vive l’éblouit et il se réveille plusieurs heures plus tard endormi  dans l’herbe. Il a changé. Son corps est composé d’une armature métallique qui n’a rien d’humain. Il doit alors s’habituer à ces nouveautés et ses nouvelles capacités qui peuvent servir à faire le bien ou le mal…

Critique sociale du Japon contemporain, l’auteur interpelle sur la souffrance que peuvent ressentir certains êtres humains. L’atmosphère est chargée du désespoir, de l’impuissance et du malheur que ressent Ichiro Inuyashiki. Sa  vie inspire de la pitié et on ne voit aucune échappatoire à la cruauté de son entourage. L’aide inattendue qu’il reçoit est une seconde chance qu’il s’empresse de saisir afin d’aider les plus démunis face à la sauvagerie et la bestialité de leurs congénères. Mais c’est sans compter cette autre personne qui a été atteinte de la même transformation et qui n’a pas l’air doté d’intentions aussi pacifiques qu’Inuyashiki…

 

Florana Remy