IP MAN 2, LE RETOUR DU GRAND MAITRE (YIP MAN 2) de Wilson YIP

Hong-Kong, 1950. Après avoir fui la Chine, maître Ip essaye de se construire une nouvelle vie avec sa famille, surtout que sa femme est enceinte. Il tente d’ouvrir une école d’arts martiaux dans un ancien local mais doit attendre plusieurs jours avant d’avoir son 1er visiteur. Celui-ci, Leung, un jeune homme bagarreur, vient le défier. Vaincu, il ramène d’autres collègues avec lui et les cours démarrent. Maître Ip, à cause notamment de la fougue de 1er élève, s’attire rapidement l’attention d’autres maitres et surtout celle de Huen, qui les chapeautent tous. Si au cours d’un défi, maître Ip arrive à se faire reconnaitre, celui-ci refuse néanmoins de payer la cotisation de « protection ». Le poids de la présence anglaise alliée à la corruption impose certaines règles auxquelles il ne veut pas se plier. Une certaine animosité s’installe alors avec maitre Huen.

Il s’agit de la suite directe du 1er film, l’équipe de réalisation étant quasiment la même. L’histoire relate cette fois l’installation de Ip Man à Hong Kong et le début de son école sur la boxe Wing Chun. Si l’ensemble est toujours un peu romancé, le réalisateur a néanmoins voulu collé au maximum à l’ambiance des années 50. Il reste fidèle à l’esprit du grand maître, à ses principes, tout en parlant plus de sa vie de famille et de leurs gros problèmes financiers. Le propos se veut toujours humaniste, sur le respect des traditions et des hommes entre eux : malgré les difficultés, maître Ip est toujours fidèle à ses principes. La réalisation est encore excellente, les scènes de combat profitant cette fois-ci de l’expertise de Sammo Hung. De nouveau porté par les très belles musiques de Kenji Kawai, ce film est une grande réussite, tant sur le plan des arts martiaux que du message véhiculé. A découvrir absolument.

Acteurs : Donnie Yen, Sammo Hung, Xiao-Ming Huang, Kent Cheng, Darren Shahlavi

Éditeur : HK Video

Pays : Hong-Kong

Fabrice Docher