HONEY volume 1 d’Amu MEGURO, Soleil Manga Shôjo

Depuis qu’elle vit avec son oncle suite à la mort de ses parents, Nao a eu une vie banale et insouciante. Tout change lorsque, quelques jours après son entrée au lycée, un certain Taiga Onise l’accoste en lui demandant de sortir avec lui et de l’épouser. Celui-ci a une très mauvaise réputation et avec ses cheveux teints en rouge, il a l’allure du parfait voyou. Craignant de le vexer et de l’énerver, elle n’a pas d’autre choix que d’accepter, tandis que son oncle lui demande de laisser une chance au jeune homme. Dès lors, elle est mise à l’écart du reste de sa classe mais elle découvre finalement que Taiga est gentil, serviable et en prime doué en cuisine. Si finalement, elle lui avoue qu’elle aime quelqu’un d’autre, elle décide de rester ami avec lui. La réputation de Taiga n’aidant pas, personne ne les approche ; cependant la situation va évoluer lors du voyage scolaire…

Première série d’une mangaka inconnue en France, ce manga est très fleur bleue et sans trop de surprise. Que ce soit au niveau du style graphique ou de l’histoire, rien de bien nouveau, bien que l’on n’en sache pas encore tout. En effet ce 1er tome est centré sur Nao, dont on découvre l’histoire. On ne sait pas grand-chose de Taiga, notamment le pourquoi de son opposition look/caractère, sans parler de Kayo et d’Ayumu, qui rejoignent bon malgré mal gré le duo ensuite. L’ensemble a donc besoin de mûrir un peu pour arriver à vraiment nous émouvoir (même la disparition tragique des parents de Nao est traitée assez simplement). Honey n’est donc pas mauvais mais il ne se détache pas du lot non plus. Attendons de découvrir la suite pour vraiment juger ce titre, qui reste doué et sucré, comme du miel.

Fabrice Docher

HONEY volume 1 d’Amu MEGURO (2012)

Comédie romantique, Japon, Soleil Manga Shôjo, septembre 2015, 192 pages, livre broché 6.99 euros