Seins et Œufs de Mieko Kawakami

Natsu, jeune célibataire tokyote d’une trentaine d’années, reçoit pendant quelques jours, sa sœur aînée Makiko, accompagnée de sa fille pré-pubère et mutique. Makiko, en se faisant hébergée chez sa sœur, a un objectif avoué : à bientôt 40 ans, elle a décidé de se faire refaire les seins et souhaite prendre rendez-vous dans la meilleure clinique de chirurgie esthétique de Tokyo. Quant à Midoriko, sa fille, elle ne parle plus depuis 6 mois et ne communique plus qu’en écrivant sur son carnet. Cette cohabitation temporaire va pousser Natsu à comprendre les motivations énigmatiques de sa sœur et de sa nièce.

Dix, trente et quarante ans : trois âges de la vie d’une femme que l’auteur entrechoque par le biais de ses personnages. Le roman ne raconte que cela, du début à la fin, le féminin ; à son âge, pas encore pubère, Midoriko, est répugnée par le fonctionnement organique du corps de la femme ; elle s’interroge sur le rôle des ovules, de la fécondation, des règles… et rejette sa future féminité en bloc. Toute à son angoisse, elle subit la transformation annoncée de son propre corps et ne comprend pas le choix de sa mère de «refaire» le sien. Prothèses mammaires en silicone, injection d’acide hyaluronique, implants retropectoal ou rétroglandulaire ? vous saurez absolument tout sur les différentes techniques d’intervention chirurgicale en matière de refonte mammaire. Précis traité d’anatomie féminine, cet ouvrage raconte aussi et surtout le rapport intime à son propre corps, ce rapport toujours invisible aux yeux des autres. Une histoire de femmes, donc, qui nous emporte jusqu’au paroxysme de l’hystérie féminine ainsi que du refus d’en être.

Éditeur : Actes Sud

Pays : France

Séverine Frémondière