GTO – GREAT TEACHER ONIZUKA de Noriyuki Abe & Naoyasu Hanyu

Eikichi Onizuka, 22 ans, puceau, ancien chef de gang de son ancien collège (équivalent de notre lycée français), ne cherche qu’à découvrir les joies de l’amour… Il trouve l’idée du siècle : devenir professeur dans un lycée pour rencontrer la fille de ses rêves parmi ses futures étudiantes !
Certes, l’esprit du jeune yakuza est décalé par rapport au reste du corps enseignant, et face au sous-directeur, Onizuka trouvera l’aide inattendue de la directrice et d’une jeune et ravissante collègue, Asuza Fuyutsuki… Ses méthodes d’enseignement étant ce qu’elles sont (Cosplay (déguisements), concours de lancer de feux d’artifice, vacances improvisées…) il ne se fait pas que des amis parmi les élèves et le corps enseignant, sans compter le comité des parents d’élèves, tenu par la mère d’une des pires élèves du jeune prof…

Cet anime, tiré du manga éponyme de 25 tomes de Toru Fujisawa (et dont la fin diverge carrément) est un moment excellent à passer devant le petit écran, afin de se détendre et de rire des facéties ingénues du jeune homme qui pense moins avec son cerveau qu’avec le reste (j’entends les muscles, entre autres !!)
Mais il faut savoir qu’à chacun des conflits qu’Onizuka rencontre, il s’en sort toujours bien et avec une morale en béton, qui en dit long sur la jeunesse actuelle (qu’elle soit européenne ou asiatique…). Tout y passe : les conflits entre élèves, avec leurs parents, les problèmes de coeur, les vengeances du passé, les histoires administratives du lycée… Bref, cette série est à prendre à tous les degrés, l’esprit du manga est bien conservé, et parfois, on en vient à envier qu’Onizuka ne soit qu’un personnage fictif…

Éditeur : Kaze

Pays : Japon

Virginie Ceccacci