Yasujirô Shimazu ou les plaisirs de la modernité

Contemporain de Mizoguchi et d’Ozu, Shimazu Yasujirô (1897-1945) fait partie des grands maîtres japonais, faiseurs de modernité, qui ont construit l’âge d’or du cinéma japonais dans les années 1930. La redécouverte dont fait l’objet Shimazu actuellement au Japon s’impose à double titre : pour ses comédies et ses drames bourgeois qui ont marqué son époque ; mais aussi pour la postérité de son œuvre. Car, bien que disparu trop tôt, à l’âge de 49 ans, l’esprit et le style Shimazu sont restés fortement présents dans le cinéma japonais des années 1950 à travers les films d’Ozu, pour les thématiques familiales, et ceux de Naruse, pour le naturel des mises en scènes.
En pré sence de Shôzô Ichiyama, direc teur de la pro gram ma tion du Tokyo Filmex International Film Festival

Date : Du mercredi 6 au samedi 16 octobre 2010

Lieu : Maison de la Culture du Japon, 101 bis quai Branly, Paris 15e. M° Bir-Hakeim