Les Inattendus Festival de films (très) indépendants

Documentaires, films d’atelier, art vidéo, cinéma expérimental, performances, installations… Un festival consacré aux films hors-normes, créés le plus souvent en dehors des circuits de production commerciale, dans lesquels la dimension expérimentale prime, qu’elle s’inscrive dans une forme documentaire, plastique ou narrative.
De nombreux réalisateurs présents aux projections.

Parmi une cinquantaine de films, certains sur l’Asie :

Nijuman no borei (200 000 fantômes) de Jean-Gabriel Périot
2007, France, 10 min, 35 mm, Expérimental
Construit en 1915, le « A-Bomb Dome » est parmi les rares bâtiments à être restés debout après le bombardement de Hiroshima, dont il est devenu le mémorial. Photographies 1914-2006.
Lundi 21 Janvier à 20h / CNP Bellecour

Yellow box de Ting-Fu Huang
2006, Taiwan, 53 min, Beta SP, Documentaire
A Taiwan on vend le betel, spécialité locale à mastiquer, dans des petites boutiques de verre. Les serveuses y sont légèrement vêtues, pour satisfaire les fantasmes sexuels des clients masculins. Dans la petite maison de verre, elles échangent leurs histoires, prennent soin l‚une de l‚autre, partagent leurs émotions et confusions par rapport à la sexualité et à la solitude.
Mercredi 23 Janvier à 18h / Elysée (14 rue Basse-Combalot 7ème)

My companions de Wenhua Shi
2007, Singapour, 1 min, Mini DV, Expérimental
La texture des mots.
suivi de :
Endless de Wenhua Shi
2005, Chine/Taïwan, 11 min, 16 mm sur DV Cam, Expérimental
Endless est une méditation sur l’inévitable détérioration de certaines valeurs traditionnelles, établies ou contestées à travers l‚histoire des civilisations. L‚image récurrente de flammes, toujours intactes, fait allusion au pouvoir de la nature.
Mercredi 23 Janvier à 22h / CNP Bellecour (12 rue de la Barre 2ème)

Chronique des love-hôtels au Japon de Christian Merlhiot
2003, France, 32 min, DV Cam
Le film se présente comme le repérage d’un documentaire à venir sur les « chambres à thèmes japonaises » que peuvent louer les couples le temps d’une étreinte dans des décors les plus fantasques. Le prétexte du film documentaire en gestation met en exergue la complexité de la relation amoureuse que vit le cinéaste avec le jeune homme qui l’accompagne, et la difficulté qu’ils rencontrent pour accéder eux aussi à ces autels du plaisir.
suivi de :
Silenzio de Christian Merlhiot
2005, France, 75 min, DV Cam
Une jeune fille d’origine française arrive seule en vacances au Japon. Elle y retrouve un jeune homme qui va la guider jusqu’à son père, sur une île au sud de l’archipel. Le voyage est long et silencieux, les deux protagonistes ne parlent pas la même langue. La configuration de cette excursion distille progressivement un trait d’union sensible entre le jeune couple.
Samedi 26 Janvier à 20h / CNP Bellecour

Rock‚n Tokyo de Pamela Valente
2006, France, 90 min, Mini DV
« Un portrait de cette incroyable ville à travers le rock, avec les groupes Guitar Wolf, The 5678‚s, les Jet Boys, et Nine. Un style de vie et un genre musical découverts par les Japonais pendant l‚occupation américaine après la Seconde Guerre mondiale. Dans cette société bien ordonnée, il existe malgré tout un monde underground. C‚est ce Tokyo-là que je montre dans mon film. »
Samedi 26 Janvier à minuit / Elysée

Wo-men Wo-rld de Yi Hyung Kim
2003, Corée du Sud, 3 min 34s, Expérimental
Le film traite de l‚identité féminine/masculine
suivi de :
The Trainee de Craig Andrew Rosenthal
2006, Singapour, 8 min 15s, Fiction
L‚histoire loufoque d‚un apprenti voleur qui tente un hold-up dans une épicerie.
Dimanche 27 Janvier à 11h / Elysée (14 rue Basse-Combalot 7ème)

Sewing room de Sookoon Ang
2005, Singapour, 5 min, HI8 sur Mini DV, Art vidéo
Scènes de la vie monotone de l‚atelier de couture, dont l‚art dépasse pourtant la délimitation de son cadre.
Dimanche 27 Janvier à 16h / Elysée (14 rue Basse-Combalot 7ème)

Entrée libre à toutes les séances.
L’Elysée & 4 autres lieux à Lyon.

Date : du 21 au 27 janvier 2008

Lieu : l’Elysée, 14 rue Basse-Combalot, Lyon 7e, Métro/tram Guillotière