chroniques ciné

Warai no daigaku (aka University of Laughs) de Mamoru Hosi

Tout d’abord il faut ignorer le titre, “l’université du rire” en français, qui ne laisse présager rien de bon quand on sait le penchant japonais pour le grand n’importe quoi tout azimut qu’ils emploient avec plus ou moins de finesse. ...

Anguille [L’] (unagi) de Shohei Imamura

Yamashita assassine violemment sa femme d’une pluie de coups de couteau, pour l’avoir découverte dans les bras d’un autre, avant d’aller se rendre docilement à la police. Après huit années, Yamashita sort de prison accompagné d’une ...

Eureka de Aoyama Shinji

Attention film long. Non content de s’offrir de nombreux plans séquences contemplatifs de plusieurs minutes, le film dépasse de beaucoup la barre critique des trois heures. Il faut l’avouer, avec son rythme lent et sa durée un brin ...

Adolescente [Une] (Shoujyo) de Eiji Okuda

Poétique, érotique, mélancolique, magnifique… Une adolescente est un film tout d’abord bouleversant. Ne se souciant pas des convenances, Eiji Okuda, dont c’est le premier film en tant que réalisateur et acteur principal, livre une ...

Happiness of the Katakuris [The] (Katakuri-ke no kôfuku) de Takashi Miike

La plus grande qualité de Miike est qu’il soit un iconoclaste débordant de créativité capable de toutes les folies. Alors quand il réalise une comédie musicale, c’est forcément du jamais vu. Ce qui nous est confirmé dès les premières ...

Returner (Ritaanaa) de Takashi Yamazaki

En 2084 la Terre est aux mains d’extra-terrestres qui ont pour seul objectif d’anéantir l’humanité. Miri part alors dans le passé pour changer le futur… Mélange assumé des grands succès du cinéma fantastique (Terminator, Independance ...

Dark water (Honogurai mizu no soko kara) de Hideo Nakata

Dark Water n’est autre qu’un Ring revisité utilisant les mêmes ficelles horrifiques où l’on retrouve la mère célibataire avec son enfant (le fils étant ici remplacé par une fille) qui vont être confrontés au fantôme vengeur d’une jeune ...

Ring 0 de Norio Tsuruta

Après Ring 2, il était évident que l’on ne pouvait aller plus loin sous peine d’asile psychiatrique. Mais nous sommes à une époque où les producteurs ont trouvé un nouveau filon se révélant plus lucratif que les séquelles (suites), ...

Ring 2 (Ringu 2) de Hideo Nakata

Est-ce vraiment le même réalisateur que le premier opus qui a signé cette suite vide jusqu’à l’âme de toute cohérence ? L’histoire est un grand n’importe quoi incompréhensible et ridicule. Les acteurs, empêtrés dans un scénario ...

Ring (Ringu) de Hideo Nakata

Origine d’une (trop) longue série de films d’épouvante à base de fantômes et de malédictions, Ring est une vraie réussite novatrice. Il y a tout d’abord l’histoire, où une vidéo maudite entraîne la mort de quiconque l’ayant regardée ...