• Home
  • /Chroniques tous
  • /La découverte du Japon 1543 – 1552. Premiers témoignages et premières cartes est paru chez Chandeigne.
La découverte du Japon 1543 – 1552. Premiers témoignages et premières cartes est paru chez Chandeigne.

La découverte du Japon 1543 – 1552. Premiers témoignages et premières cartes est paru chez Chandeigne.

Poussée par des vents contraires, une jonque chinoise aborde les côtes sud du Japon en 1542. A son bord, des marchands portugais prennent vite conscience du potentiel commercial de cette terra incognita des Européens. A partir de cette date, chaque année, une grande nef portugaise venant de Macao, aborde les côtes japonaises en vue d’un commerce lucratif pour les deux parties. En effet, les Daimyô, seigneurs locaux, comprennent que la puissance de feu des Européens va leur permettre de mener une guerre plus radicale contre ceux du nord. Les navires commerçants transportaient toujours avec eux, quelques missionnaires follement passionnés par le bon accueil que les Japonais leur faisaient. Ils parvinrent ainsi à convertir pas moins de 300000 fidèles locaux, toutes classes sociales confondues. C’est le début du « siècle chrétien du Japon ».

Le livre se compose d’une multitude de lettres manuscrites, surtout de missionnaires qui écrivaient à leur supérieur afin de relater l’avancée de leur mission. De nombreuses cartes nous présentent comment fut perçue, petit à petit, la réalité physique du Japon au travers de nombreux portulans par exemple. Un chapitre, au contraire, nous montre comment les Japonais percevaient les « longs nez » (moquerie très répandue à cette époque envers les Portugais).

Le livre recèle une mine de documents d’époque nous faisant apprécier la mutuelle découverte de ces deux peuples, non sans arrière-pensée de la part de chacun. Il s’agit là d’une magnifique réédition poche avec une iconographie en couleurs des plus réalistes.

Parmi les premiers témoignages de ce livre, on suit celui du R. P. Luis Frois au Japon en l’an 1585. Il y fait un comparatif entre les Européens et les Japonais sur différents thèmes : les hommes et leurs vêtements, les enfants et leurs mœurs etc… Il en ressort un regard d’une rare honnêteté car il se contente de rendre compte, pas de juger. On peut aussi trouver ce témoignage dans un volume qui lui est exclusivement consacré, chez le même éditeur sous le titre Européens et Japonais, Traité sur les contradictions et différences de mœurs, écrit par le R.P. Luis Frois au Japon, l’an 1585.

Camille DOUZELET

La découverte du Japon 1542 – 1553, préface de Rui Loureiro, éditions Chandeigne, 2017, 14.50€

Européens et Japonais, Traité sur les contradictions et différences de mœurs, écrit par le R.P. Luis Frois au Japon, l’an 1585. Editions Chandeigne, 2017, 10€